• «Je ne chante pas pour passer le temps...»
     
    Jean Ferrat le disait mais pour que Ferrat chante
    Il fallait que des mots pour lui soient musiciens.
    Il fallait qu’un auteur, (Ferrat peut-être bien)
    Lui écrive ces mots dont le rythme m’enchante.
     
    Lors, moi je n’écris pas pour que passe mon temps.
    Les lignes que je pose à l’écran ou la feuille
    Si je n’espère pas que la gloire les cueille
    Je voudrais qu’on les lise avec plaisir pourtant.
     
    Je n’écris pas pour moi. Ce n’est que pour les autres
    Que mes mots viennent là dire des sentiments,
    Des histoires, des chants, tristes ou gais moments…
    J’y trouve mon bonheur, mais c’est d’être le vôtre.

    Pour cela je me dois, moi le tant paresseux
    De travailler le rythme et d’embellir mes rimes.
    C’est parfois tout un jour que sur un vers je trime
    Pour ne pas décevoir un lecteur pointilleux.

    Être poète ou non ? Pour moi je voudrais l’être
    Mais je ne le suis pas si les yeux amateurs
    En parcourant mes mots se font accusateurs
    Et répondent « poète ? écrivailleur peut-être… »


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :