• Rêveries noires.

     
     
               Et c'est pendant la nuit que viennent les fantômes

               Pour nourrir de nos vies leur faim d'éternité.

      
                         Et c'est pendant la nuit

                         Que face à nos fantômes

                         Nous sommes tels, enfin,

                         Que la crainte nous fait.

                         Tels qu'en aucun miroir

                         Nous n'oserions paraître,

                         Nous qui cachons au jour

                         Nos masques imparfaits.


               Et c'est pendant la nuit que viennent nos chimères,

               Martyrisant nos corps pour les rendre incertains.

               Car c'est pendant la nuit que vivent nos chimères

               Sachant qu'elles mourront avant que soit demain.

     

                        Et c'est pendant la nuit

                         Que je me tords de fièvre,

                         L'esprit empuanti

                         De mes rêves ratés,

                         L'esprit désespéré

                         De n'être rien au monde,

                         Pleurant sur mes espoirs

                         Et ma fragilité.

     

              Alors, c'est chaque nuit que, fuyant mes fantômes

               Et tremblant sous mes draps, je meurs de lâcheté.


    J'éspère qu'il ne déplaira pas trop.


  • Commentaires

    1
    Parilla Bluecat
    Mercredi 26 Octobre 2011 à 21:51

    C'est bon ce que tu écris. 

    2
    alpero Profil de alpero
    Mercredi 26 Octobre 2011 à 22:08

    merci, m'sieur.

    3
    Jeudi 27 Octobre 2011 à 12:42

    Une belle écriture...  de la poésie imprégnée du questionnement sur soi ...

    Ne craignons pas d'être petit ... les grands aussi ont leurs bassesses et leurs insuffisances ...

    Vil, serait de ne pas savoir cela et de ne pas s'assumer comme être imarfait pour justement toujours vouloir être meilleur et, par ce biais, y parvenir graduellement ...

    Amitiés

    4
    Gabriel0
    Jeudi 27 Octobre 2011 à 16:47

    Allez vieux, tu vis a coté d'une de tes créations (indirecte), tout n'est pas si imparfait !
    Non sans dec, belle plume le grand pere

    5
    jjpm
    Vendredi 4 Novembre 2011 à 15:55

    Un petit peu trop introspectif, a mon goût,  mais bien tourné. Tu as bien raison d'avoir le courage d'écrire!

    Continue

    6
    alpero Profil de alpero
    Vendredi 4 Novembre 2011 à 16:06

    j'en ai de plus joyeux, jjpm, ils vont venir.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :