• Tiens, j'ai un peu exagéré dans celui là parce que ce n'est pas au bord d'une rivière que je me promenais au lieu d'aller au Lycée, c'était aux jardins du Luxembourg, mais la rime venait pas, alors...

    Mais c'est un  gaspillage quand même ! ... en passant, c'est le titre.

     

     

    J’aurais mieux étudié quand j’étais un enfant

    Je saurais comme vous ces choses que j’ignore

    Les règles de « grand mère » et "l’aurtograf" encore…

    Je saurais mieux "causer" que je parle à présent…

     

    Oh j’ai appris, c’est vrai : quand on veut on écoute

    Et tous ces mots volants s’installent au cerveau

    Mais c’est bien mal rangé comme dans un chapeau

    Qu’on bouscule en marchant tout au long de la route.

     

    J’entends des mots chantants : lai, ballade ou rondeau

    Qui sont à ce qu’on dit les prénoms des poèmes

    Que je voudrais créer comme vous… pas les mêmes !

    Mes poèmes à moi, mes miens… mais aussi beaux

     

    Que les vôtres à vous, vous qui savez écrire

    Depuis qu’à votre école avec un professeur

    Vous avez retenu, en apprenant par cœur

    Comment on écrit ça, comment il faut les dire

     

    Ces poèmes parfaits qui chantent joliment !

    Ouais… mais j’ai pas appris, j’écoutais pas ma mère

    Et je me promenais au bord de la rivière.

    Ça m’a valu des cris et des pleurs de Maman.

     

    Le feignant que je fus me donne envie de rire

    Quand devant mon papier les mots ne viennent pas

    Ou que sans m’obéir ils se placent en tas

    Au lieu de dessiner le vers que je désire !

     

    J’aurais mieux étudié lorsque j’étais enfant…

    J’aurais mieux obéi, j’aurais été plus sage…

    J’aurais, j’aurais, j’aurais… Mais j’ai pas… et j’enrage

    De n’avoir pas alors écouté ma Maman !

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 26 Septembre 2012 à 19:40

    Bonjour Alpéro

    Je prends grand plaisir a venir te visiter aujourd'hui.  J'ai aimé ce beau poème regret. Cela m'a fait penser qu'il nous faut toujours tourner la page en tirant leçon de nos erreurs afin de s'amiliorer. Ce poème porte a de belles réflexions et résolutions pour vivre de jours meilleurs !!!

    Car le passé, il faut le laisser derriere car... qui n'a pas commis d'erreurs...

     

    Passe une merveilleuse journée, bise amicale

    Jane

     

    2
    alpero Profil de alpero
    Vendredi 28 Septembre 2012 à 10:39

    Janedeau, bonjour.

     

    Je suis très heureux de voir que ce petit texte te plaît.

    Je suis désolé de ne pas passer plus sur le forume en ce moment, mais, avec ce genre d'agréable visite, l'envie de l'Internet va certainement me revenir.

    Bises, Alpero.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :