• juste un petit truc pour traduire un chagrin...

     

    Je sais que je déçois, même que j’insupporte…

    Je sais que ma tendresse est mal perçue souvent.

    Je sais bien tout cela et l’amertume est forte

    Quand on est incompris, surtout de ses enfants.

     

    Il faut pour bonifier un homme plus d’une heure

    Et les défauts que j’ai ne me quitteront pas

    Dans le temps raccourci qui devant moi demeure.

    Je ne suis plus qu’un vieux qui s’en va pas à pas.

     

    C’est pourquoi, je vous dis, quand vous verrez le vide

    Qu’un père laisse au cœur lorsqu’il s’en est allé

    Que malgré mes défauts vos yeux seront humides

    Sans mes mots maladroits qui voudraient consoler…

     

    le vide dont je parle, c'est pas vraiment celui que j'imagine pour moi, c'est celui que j'ai expérimenté il y a un paquet d'années.


  • Commentaires

    1
    brerarosso
    Mercredi 5 Juin 2013 à 19:23

    t'es pas encore parti p'ti pot'...

    on a encore qques repas a partager... et qques Grand Prix

    2
    alpero Profil de alpero
    Mercredi 5 Juin 2013 à 19:34

    merci de passer Brera, c'est un bonheur de voir les copains ici...

    Non bien sur, chuis pas encore parti, mais des fois, le moral...

    3
    yo
    Mercredi 14 Août 2013 à 22:19

    Bonsoir Alain

     

    Contente de te relire...même si c'est pour exprimer un chagrin,

    un papa reste toujours dans le cœur de ses enfants. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :