• à mes amis perdus

    J’en ai connu tout plein, des amis, des amies... 

    Puis les ans sont passés et je ne les ai plus 

    Sont partis les amis. Ils ont quitté ma vie 

    Et m’ont laissé tout seul, presque comme un reclus. 

     

    Des visages sont là... Mais quand je les regarde 

    Ils s’enfuient brusquement en laissant un mur nu 

    Devant mes yeux marris et mon cœur qui cafarde 

    De les avoir vus là et de si près tenus... 

     

    Ils étaient de ma vie, mais la vie, elle avance 

    Sans se préoccuper de ceux qui restent là. 

    L’avez-vous déjà vu prendre vos doléances 

    Au sérieux la vie ? Elle passe et voilà. 

     

    J’en ai connu tout plein, des amis, des amies 

    Mais les ans sont passés qui lèsent le cerveau 

    Leur noms m’étaient connus, leurs voix m’étaient chéries 

    Et ma tête est sans eux, vide comme un caveau. 

     

    Amis, revenez moi que je me sente vivre 

    À nouveau comme avant lorsque nous ne savions 

    Pas que le temps passait comme on dit dans les livres 

    Et ne laisse jamais que quelques alluvions. 

     

     

    Nb : j’ai piqué un demi vers à Rutebeuf, je l’avoue. 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :