• aimable aveuglement

    Allez, un peu de philosophie absolument pas sincère et tout à fait ironique :


    Il est de ces moments où malgré soi, la vie 

    Vous paraît insipide et longue et sans envie. 

    Des moments où pour vivre on doit faire l’effort 

    D’accepter que les jours portent leur inconfort. 

    Et c’est ainsi parfois qu’une journée banale 

    Arrive à vous surprendre en devenant géniale. 

     

    De chanter l’optimisme, j’avoue que j’en suis fier 

    Mais cet urgent besoin ne m’est venu qu’hier. 

    Auparavant j’étais plus franc et plus honnête 

    Et je me refusais de vivre en midinette 

    Espérant que demain m’adviendrait le bonheur 

    Car le destin toujours s’était montré railleur. 

     

    Mais au fil de mes jours j’ai fini par comprendre 

    Que la lucidité n’a jamais pu me rendre 

    Plus content d’être moi qu’un bête aveuglement 

    Dissimulant exprès chaque désagrément. 

    Et dès lors j’ai chassé ces moments où la vie 

    Me paraît insipide et longue... et sans envie. 

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :