• Bilan d'une vie

    Quarante trois années,
    Avait ce siècle là le jour où je suis né.
    L’époque était aux catastrophes
    Où Germania martyrisait Gallia…
    Alors,
    Que je naisse était moins grave
    Et je fus là !

    Soixante douze années
    Cela me fait.
    Beuh…
    Déliquescent, barbu, grossi,
    Voilà le beau bébé
    Ce qu’il est devenu !

    La catastrophe était moins grave certes.
    Mais elle est bien plus longue
    Et j’en suis fort content.

    Et depuis tout ce temps
    Je regarde le monde
    Et si je ris parfois
    Souvent aussi je pleure.

    C’est pourquoi j’ai tenté
    Parfois d’influencer
    L’avenir qui jamais
    N’a voulu m’écouter…

    Alors j’ai décidé
    De laisser vivre l’heure
    Qui passe comme elle est
    Et de me reposer
    Pour les quelques années
    Qui peuvent me rester…

    Et même si j’ai honte
    Du monde que je laisse
    (avec d’autres que moi)
    Aux humains
    De demain
    Je voudrais qu’ils pardonnent
    Aux vieillards leurs erreurs et leurs hésitations.

    Nous avons fait au mieux
    Pour vous que nous aimions
    Et si nos intentions
    Ont eu mauvais effets
    J’en demande pardon
    Aux enfants que j’ai fait.

    Ce siècle précédent
    Avait quarant’trois ans…

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :