• Faut que j'écrive

    Faut que j’écrive

    Que j’y arrive,

    Y’a trop longtemps

    Qu’ma feuille attend !

     

    Dans mon cerveau ces quatre lignes

    Rendent absolue la consigne.

    Un « écrivant » qui n’écrit pas

    Doit faire son « mea-culpa »

    Pour d’écrivain devenir digne.

     

    Alors je reprend mon papier.

    (en vérité, c’est un clavier)

    Pour encor vous dire des choses

    Pleines de sens et grandi-oses.

    Le tiret ? pour mieux rimailler

     

    Allez, je redeviens poète.

    Il ne faut pas que je m’entête :

    Pour la prose il faut du talent

    Afin qu’un récit désolant

    Devienne belle historiette.

     

    Or ce talent, je ne l’ai pas.

    Pas plus qu’en vers, mais pour cela,

    Comme ils sont très courts, mes poèmes

    S’attirent moins vos anathèmes…

    Et puis des vers, qui les lira ?


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :