• Il y a bien longtemps...

    Il y a bien longtemps,
    Elle a chanté, Gribouille :
    « Je vais mourir demain
    « Au poteau de la gare
    « Fusillée par un train
    « Au champ des rails noirs…
    Et je me pique à sa quenouille
    Car moi aussi, la mort m’attend.

    Mais bien sûr, son attente
    S’adresse à toi, à vous,
    À tous ceux qui, debout,
    Vivent et patientent.

    Donc, je ne me plains pas
    Satisfait au contraire
    Que ma vie persévère
    Et d’être toujours là !

    Lors, ces mots, je les chante
    Mais demain c’est plus tard
    Et même si vieillard
    Je suis, je m’en contente !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :