• Je hais les souvenirs...

    Je hais les souvenirs qui soudain vous agressent

    Sans que vous les ayez consciemment appelés

    Et dans certains moments viennent en chapelet

    Dire : « C’était avant ! Maintenant le temps presse. »

     

    Je suis vieux, je le sais et je n’ai pas besoin

    Qu’un instant du passé vienne, avec un sourire

    Me rappeler mon âge et chaque fois me dire

    « Arrête de rêver, ta jeunesse est trop loin ».

     

    Moi je vis maintenant et j’y vis à mon aise.

    Que l’on soit jeune ou vieux, on peut mourir demain.

    Alors de chaque jour, moi, je profite à plein

    Et j’oublie, souvenirs, d’écouter vos fadaises.

     

    Si le bonheur est court, il est là ce jour d’hui

    Et qu’il perdure ou non, tel qu’il est je l’accueille

    Car en le refusant, c’est ma vie que j’endeuille

    Avant qu’il soit besoin pour l’éternelle nuit !


  • Commentaires

    1
    Sonic
    Vendredi 24 Juillet 2015 à 16:50

    Très bon, comme toujours, l'ami !

    2
    Vendredi 24 Juillet 2015 à 18:54

    Merci m'sieur..

    3
    Mercredi 16 Septembre 2015 à 12:37

    C'est très juste cela vieil ami ...

    Il faut vivre intensément le jour présent et laisser du passé défiler seulement,  les images qui rassurent : celle qui ont ce parfum d'éternité et d'Azur.

     

    J'ai retrouvé trace de ton passage sur" Les Heures bleues de la Poésie". .. Que deviens-tu ?

    Te souhaite bonne forme et bon moral.

    Amitiés ds Farfadets du Poitou.

     

    4
    Cougar ASResco
    Samedi 10 Octobre 2015 à 23:10

    Bonsoir Alpero...

    Vous devriez revenir sur le blog de L. Froissard.

    Islanders n'est qu'un c*n.

     

    Sinon, joli les poèmes !

     

    Bonne soirée

    Cougar

    5
    alpero
    Dimanche 11 Octobre 2015 à 01:07

    Je suis très flatté de votre réaction, Cougar et très agréablement surpris.

    Le plus drôle c'est que le plaisir de vous voir ici est un résultat collatéral positif de la c...hôserie d'Islander et j'apprécie l'humour de la situation.

    J'ai du mal à me passer de Bord de piste, je le reconnais, mais il vaut mieux que je me calme avant de retrouver le blog... même policé, le mauvais caractère du vieux corse est toujours là et on n'écrit pas pour emmerder les autres.

    Mais, heureusement, y'a des gens biens chez Lionel et je ne pourrais pas vraiment me passer d'eux.

    Merci donc et à bientôt.

    En attendant, n'hésitez pas à revenir me lire, mes productions sont irrégulières, mais j'essaie qu'elles soient les meilleures et les plus agréables à lire.

    Amitiés, Alpero.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :