• Pour mon pardon

    Je suis fatigué de tourner et retourner mes souvenirs

     

    Ma tête vide infiniment, c’est le plus fort de mes désirs.

     

    J ’ai tout brûlé mais tout revient et, Dieu, que je me trouve bête

     

    À replonger dans ce passé que je regrette et qui s’entête…

     

     

    Lorsque c’est fait, à quoi sert donc de repenser qu’on a eu tort ?

     

    De mots non dits, gestes mal faits, on se fabrique des remords

     

    Et puis enfin on s’aperçoit que jamais la vie ne recule,

     

    Que les erreurs sont restées là, rendant les regrets ridicules

     

     

    Toutes mes fautes ou les leurs, mes maladresses, mes écarts,

     

    Je voudrais bien les ignorer, les repousser sans trop d’égards

     

    Mais je ne peux y parvenir à présent que mon heure sonne.

     

    Alors vous tous que j’ai aimé, s’il vous plaît, que l’on me pardonne !

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :