• quand le crabe s'installe

    Quand le crabe s’installe, on vous dit, rassurant :

    « Le tien n’est pas très grave et les soins maintenant

    Permettent de guérir chaque cancer qui passe. »

    Je sais, c’est pour aider, mais le mot dans la face

    C‘est vous qui l’avez pris, vous laissant chancelant.

     

    Quand un vieillard s’en va, on vous dit, rassurant :

    « À cet âge avancé, il avait fait son temps. »

    Mais c’est toujours trop tôt que partent ceux qu’on aime,

    Chaque mort est un jeune enfant que l’on emmène

    Hors du cercle d’amis, loin du cœur des parents.

     

    On veut minimiser pour adoucir la peine,

    Et surtout rassurer, je sais, mais ça me gêne.

    Qu’on partage, c’est bien mais qu’on ne dise pas :

    « Ce n’est rien, oublie ça, n’en fais pas tout un plat »

    Car l’horreur reste là et son poids vous entraîne

    Un peu plus chaque instant malgré ces doux « blablas ».


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :