• Sec !

     

    Sec ! Oh dieux que je suis sec !

     

    Là, je prends un papier...

     

    Ou j’allume l’ écran

     

    Plein d’envie, de courage.

     

    Et puis j’écris trois mots...

     

    ...Et la flamme s’éteint !

     

    Tout s’éteint dans mon crâne

     

    Les mots ne viennent plus

     

    Les images s’éloignent

     

    Mon vieux cerveau s’est tu.

     

    Faut que je les bouscule

     

    Lui et mon intellect

     

    Pour que ne soit pas nul

     

    Mon rêve de poète.

     

     

     

    Attention les bavures

     

    Que vous lisez ici

     

    Ne sont, et l’aveu m’en est dur,

     

    Que des essais taris

     

    Où se cherchaient l’idée, le rêve, l’étincelle

     

    Qui ne sont pas venus.

     

     

     

    Alors j’éteins l’écran,

     

    Je froisse le papier

     

    Puis assis près du feu,

     

    Je m’ouvre un bon bouquin !

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :