• si léger, pas grand chose, quoi !

    Voici un truc léger, léger, si léger...

    Les seins de femme
    Je le proclame
    Sont des bijoux
    Dont je suis fou…


    Comment ça je m’inspire
    Encore et encore et encor
    De ce qu’ont su écrire
    Avant moi des seniors ?

    Est-ce ma faute à moi
    Si ce n’est pas le même
    Qui sème
    A chaque fois ?



    ...léger et inspiré doublement.
    Combien d'entre mes 'innombrables" lecteurs (2, 3 ?) seront assez vieux pour se souvenir des deux inspirateurs ?

     


  • Commentaires

    1
    Mardi 16 Octobre 2012 à 18:31

    Un air interprété par Mayol à partir d'un poème de Rinbaud... Mais c'était les mains des femmes ...

    Voilà qui mérite à telle Dame le baise-main qui veut que l'on incline son bassin, ceux de la Dame étant pigeonnés haut ...

     

    Que deviens-tu ? J'espère pour vous que la santé et le moral sont bons ...

    Amitiés

    Patrice  L.

    2
    alpero Profil de alpero
    Mardi 16 Octobre 2012 à 19:01

    Bravo Patice!

    T'as gagné mon estime... mais tu l'avais déjà.

    Pour moi, je vais bien pour l'instant.

    Mais toi, et ton épouse, comment allez vous, tous les deux ?

    Transmets lui mes amitiés.

    Je suis toujours heureux de te lire.

    Amitiés toujours, Alain.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :