• testament ou espoir ?

     

    J’écris ce que je veux

     

    Et le sujet

     

    Que j’ai

     

    j’en suis toujours heureux !

     

     

     

    Qu’il soit ou gai ou triste

     

    Cela m’importe peu

     

    Un poème n’existe

     

    Que s’il est bien gouteux

     

    Pour l’homme idéaliste

     

    Que je suis, croyez le !

     

     

     

    Chateaubriand, Musset,

     

    Victor Hugo, Bataille...

     

    Ne soyez pas froissés

     

    Lorsque, vaille que vaille

     

    Admirant vos beautés,

     

    Maladroit, je rimaille.

     

     

     

    Les mots que j’ai placés sur la feuille ou l’écran

     

    Seront pour mes enfants

     

    Le seul pauvre héritage

     

    Que je leur laisserai.

     

    Lors, ma sincérité,

     

    J’ai rêvé par ces pages

     

    La mettre à leurs cotés !

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :