• vers tristes... vers légers.

    Vers tristes... vers légers.

    On m’assure que je suis triste
    Et qu’on pourrait se suicider
    Si par accident, on lisait
    Un de poèmes de ma liste.

    J’en suis désolé, mais j’insiste :
    Si mes textes ne sont que pleurs,
    C’est sans doute que les lueurs
    De la vie évitent ma piste.

    Pauvre poète sans talent
    Poussé par l’envie d’un partage,
    Tu voudrais tant donner l’image
    D’un peu de joie, de beaux instants…

    Tu le voudrais et cependant
    Tu ne parviens jamais à dire
    Que ce que la vie a de pire.
    Pauvre poète mécontent.

    Lors, souviens toi, petit poète :
    Quand la mode n’est plus aux mots,
    Il te faut mieux cacher tes maux
    Pour qu’on relise tes bluettes.

    Invente une histoire simplette
    Pleine de rires, de couleurs
    Afin que l’antique râleur
    Cède la place au doux poète
    Dont on lira plus que deux vers
    Si tes textes sont une fête !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :